Origin’info : une première étape pour la transparence mais une démarche qui doit aller plus loin

Origin’info : une première étape pour la transparence
mais une démarche qui doit aller plus loin
La ministre Olivia Grégoire a annoncé aujourd’hui la création d’un logo « Origin’info » visant à mieux informer
les consommateurs sur l’origine des ingrédients qui composent nos aliments. La CLCV salue la démarche de
transparence portée par le gouvernement qui répond à une demande forte des consommateurs1 mais pointe
du doigt plusieurs limites.
Une démarche qui ne doit pas occulter le déploiement du Nutri-Score
Depuis son lancement en 2017, la CLCV soutient la démarche du Nutri-Score et se bat pour que ce logo se
généralise sur les emballages des produits alimentaires afin que les consommateurs aient une information
rapide et fiable de la qualité nutritionnelle des produits. Nous considérons que le logo Origin’info, apportant
certes une information complémentaire, ne doit pas se substituer au Nutri-Score. En effet, certaines marques
risquent d’afficher uniquement le logo qui leur est avantageux. C’est pourquoi nous demandons que les
professionnels qui s’engagent dans la démarche Origin’info s’engagent conjointement dans la démarche du
Nutri-Score. Le déploiement du Nutri-Score est un enjeu de santé publique et doit rester une priorité.
Une démarche qui doit être obligatoire
Selon le gouvernement, l’affichage du logo sera volontaire et les industriels peuvent s’engager sur une de
leurs marques seulement. Dans les rayons, les consommateurs n’auront donc des précisions sur l’origine que
sur un nombre limité de produits. Or, ce type de logo n’est utile que s’il est possible de comparer les produits
entre eux. Ainsi, nous demandons que l’affichage du logo soit obligatoire et à minima présent sur l’ensemble
des marques pour les professionnels qui s’engagent dans la démarche.
Une information qui doit être plus précise et facilement disponible
Les professionnels devront indiquer l’origine de 3 ingrédients primaires2 de la recette seulement. Ainsi, une
pizza jambon/fromage indiquera l’origine de la farine, de la sauce tomate et du fromage mais n’indiquera
pas forcément l’origine du jambon. Nous demandons que l’obligation d’origine soit étendue à tous les
ingrédients mis en avant sur l’emballage quelle que soit leur quantité dans la recette.
Par ailleurs, le gouvernement laisse la possibilité que l’information soit dématérialisée et associée à un QR
code. Nous considérons qu’elle doit être rapidement disponible pour le consommateur. Ainsi, nous
demandons que le logo soit systématiquement affiché sur l’emballage.

CLCV National

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.